Allez à la rencontre d'une artiste aux multiples talents dont l'engagement et la détermination la mèneront dans ce qu'on pourrait appeler l'art véritable : jusqu'au bout de soi, sans concession aucune, par le corps, la voix, l'écriture et ses créations sonores qui accompagnent si magnifiquement son chant, sa danse et ses mots

Depuis plus de 35 ans et en

véritable précurseur, elle a été la première à baser son travail de chorégraphe sur l'association du yoga et de la danse auxquels elle a ajouté le chant. Son écriture chorégraphique caractérisée par la lenteur du geste donne à ce corps devenu sonore par l'utilisation de la voix chantée, l'impression d'être en état de suspens

saison 2010-2011 le corps dans tous ses état

Jeudi 16 septembre 2010 14:30 Dans le cadre "Musique Pour Les Plus Jeunes", Isabelle Barbat donnera un récital pour tous les enfants de l'école de Tourzel dans l'ancienne église du village
Samedi 18 septembre 2010 20:30 On la retrouvera dans ce même lieu pour le Chant des Chants, accompagnée au oùd par Nicolas Brunet
Vendredi 29 avril 2011 20:30 Elle donnera un récital en l'Abbatiale Saint-Austremoine d'Issoire - Auvergne. Isabelle Barbat sera accompagnée au piano par Pierre Courtiade
Samedi 14 mai 2011 20:00 et Dimanche 15 mai 2011 17:00 On pourra réentendre Isabelle Barbat dans le Chant des Chants sur la scène du Mandapa, 6 rue Wurtz Paris 01 45 89 01 60 www.centre-mandapa.fr. Elle sera accompagnée au oùd par Nicolas Brunet
Dimanche 22 mai 2011 15:00 Concert en la cathédrale de Riez - Provence. Isabelle Barbat chantera à nouveau le Chant des Chants accompagnée au oùd par Nicolas Brunet
Septembre 2011 Concert du Chant des Chants - Auvergne.
Tout au long de l'année, vous pourrez retrouver Isabelle dans son enseignement du corps et de la voix lors de différents stages qu'elle encadrera
Samedi 20 novembre 2010 centre Sohane, 20 rue G. Duhamel Paris 01 45 38 68 28
Samedi 27 novembre 2010 centre Sohane
Samedi 11 décembre 2010 centre Brancion, 18 av. Porte Brancion Paris 01 45 33 15 00
Samedi 29 janvier 2011 centre Brancion
Samedi 12 mars 2011 centre Sohane
Samedi 19 mars 2011 centre Sohane
Samedi 26 mars 2011 centre Brancion
Samedi 28 mai 2011 centre Brancion
photo Isabelle Barbat autoportrait "Tryptique"

Une belle osmose entre les deux artistes

Isabelle Barbat est de retour à Tourzel. Elle était venue voilà dix ans donner un récital Gustav Mahler. A cette même période, elle finalisait Requiem pour une âme seule, solo de danse dans lequel elle intervient aussi vocalement avec le Kaddish de Ravel
Voix puissante et magnifique
Samedi, elle est venue interpréter le Chant des Chants, accompagné au oûd par Nicolas Brunet
Une osmose s'est créée entre ces deux musiciens passionnés, dont les cultures se rencontrent à travers le poème chanté en hébreu et le luth arabe
C'est avec passion et amour qu'il joue; elle chante d'une voix puissante, pure et magnifique, faisant vibrer les vieilles pierres de l'église. De quoi transmettre leur passion au public
Isabelle Barbat donnera un récital vendredi 29 avril 2011 en l'abbatiale Saint-Austremoine d'Issoire
-
Journal La Montagne Septembre 2010

petit moyen ou grand mandala
de ces années interminables de travail
à ces rares passages ici ailleurs ou là
sous le souffle petit moyen ou grand
en un bref instant je m'efface
-
auteur texte et création affiche Isabelle Barbat "je suis un mandala"

Une voix hors du commun : Isabelle Barbat était en concert

L'église a accueilli le Choeur de SAINT MARTIN de BRÔMES pour un concert éclectique où se mêlaient chants religieux, ballades, berceuses, des compositeurs et musiciens tels que Dimitri Bortnianski, Ravel, Jean-Philippe Rameau et bien d'autres. Dirigée et accompagnée par Mireille Chong, les vingt-sept choristes ont subjugué le public venu nombreux les applaudir.
Puis une voix s'est élevée, puissante, pure, magnifique, faisant vibrer les veilles pierres de l'église dans une acoustique parfaite.
Isabelle Barbat, soliste mezzo-soprano, accompagnée au piano par Mireille Chong, a commencé son répertoire par l "Ave Maria" de Caccini rempli d'une intense émotion.
Artiste aux multiples talents, à la fois chorégraphe, danseuse, chanteuse, écrivain, Isabelle Barbat a puisé son inspiration dans les nombreux pays qu'elle a traversés. Et le public, conquis, ne s'est pas trompé, la gratifiant d'une véritable ovation.
-
Journal La Provence Juillet 2010


création affiche Isabelle Barbat
Isabelle Barbat, une nomade en résidence

Dans le cadre de la quatrième saison de Les Chemins du Solo, qui offrent un espace et un temps de création aux danseurs, le studio de la Compagnie Marie Devillers accueille la chorégraphe et chanteuse Isabelle Barbat. Cette dernière vient pour la première fois dans l'Oise, et pour elle, cette résidence est comme une oasis au milieu de sa traversée du désert.
"La danse est un sacerdoce, un engagement à vie et parfois il se produit de petits miracles comme ces Chemins du Solo. Je suis ravie d'être ici pour travailler à mon projet", souligne Isabelle.
Autonome dans tous les aspects de la création, la chorégraphe va proposer une oeuvre de danse dans laquelle elle interviendra par le mouvement, le chant et l'utilisation en voix off d'extraits tirés de son roman intitulé "Moi, soldat du IIIème Reich", commencé en juillet 2001 et achevé en avril 2006. "Une histoire qui est passée à travers moi. Je crois en cette mèmoire ancestrale. Tout mon travail tournait autour de ces mêmes sujets, l'histoire de l'Allemagne, l'histoire des juifs. Et puis je suis née un 25 février, Hitler a obtenu la nationalité allemande un 25 février, et mon grand-père est mort dans un camp un 25 février", remarque Isabelle Barbat. Ses textes parlent de l'oppression, une oppression grâce à laquelle, ou à cause de, le personnage peut aller au-delà de lui-même, afin d'accéder à la liberté de soi. Mais doit-on souffrir pour y parvenir ?
La chorégraphe ne pensait pas en faire un solo mais le besoin de s'exprimer par le corps s'est fait, lui-même, oppressant. Comme une évidence. Durant trois mois, Isabelle s'est tout d'abord attachée à l'habillage sonore formant un puzzle de phrases musicales, mêlant ses propres créations sonores à la musique d'Arvo Pärt, de John Adams...
Aujourd'hui, elle travaille la danse, pour que sur la scène elle ne reste qu'un outil de l'oeuvre. ET elle ne fera aucune concession, mais traversera son solo comme une nomade, nourrie de toutes les cultures, qu'elle a côtoyées durant ses nombreux voyages.
Pierre-Olivier Julien Oise Hebdo mars 2010